Mesures à adopter en cas de fortes chaleurs

Conformément au Code du Travail, « l’employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentales de tous les travailleurs ». Une chaleur extrême fait partie des risques devant être pris en considération dans le DUERP (Document Unique de Prévention des Risques Professionnels).

Dans une circulaire du 31 mai 2022, la Direction Générale du Travail demande aux inspecteurs du travail de prévoir des contrôles ciblés dans les secteurs d’activité les plus concernés par les risques liés à la canicule.

En cas de forte chaleur, l’employeur est tenu, entre autres, de :

  • Mettre en place une organisation et des moyens adaptés pour limiter l’exposition aux risques (horaires décalés, télétravail, pauses plus fréquentes etc.) ;
  • Mettre à disposition des salariés de l’eau potables et fraiche (3 litres minimum par salarié et par jour sur les chantiers) ;
  • Informer les salariés sur les risques encourus (maux de tête, vertige etc.) pouvant entraîner des conséquences sur la santé (coup de chaleur ou déshydratation par exemple) ;
  • S’assurer que le port des équipements de sécurité (EPI) est compatible avec les fortes chaleurs ;