Actualités

Détails du nouveau protocole sanitaire



Réouverture des commerces & Protocole


Article publié le 25 nov. 2020


Validé par le Haut Conseil de la Santé Publique, un nouveau protocole sanitaire devra être respecté par les commerces autorisés à rouvrir samedi 28 novembre. Voici les premières informations à ce sujet…



UNE JAUGE DE 8 M2 MAIS CALCULÉE DIFFÉREMMENT


Alors qu’elle était fixée jusqu’ici à 4 m2 par personne, salariés inclus, la jauge à respecter va être portée à 8 m2 par client.



Ce n’est déjà plus tout à fait la même chose puisqu’auparavant on tenait compte du personnel et du commerçant lui-même alors que, désormais, seul le nombre de clients est retenu.



De plus, le mode de calcul de la surface est différent (et surtout plus simple !). Auparavant, tous les espaces occupés, que ce soit par les rayons, les caisses, les meubles, les frigos, etc., devaient être déduits. Tandis que pour ce nouveau protocole, on retient la surface entière du magasin.



Enfin, les personnes accompagnées de leurs enfants, de même que les accompagnants de personnes dépendantes, ne compteront que pour une seule personne.



DES DÉROGATIONS ET DES AJUSTEMENTS


Certains commerces dont la liste sera publiée prochainement bénéficieront d’une dérogation sur cette jauge.



UN COMPTAGE À L’ENTRÉE LORSQUE LE MAGASIN DÉPASSE LES 400 M2



Autre règle qui va être appliquée : la mise en place d’un système de comptage à l’entrée lorsque le magasin dépasse les 400 m2.



PORT DU MASQUE ET GEL HYDROALCOOLIQUE TOUJOURS OBLIGATOIRE



Pas de changement ni de renforcement des règles sur ce point. Le gel hydroalcoolique restera obligatoire à l'entrée du magasin, de même que le port du masque à l'intérieur.



RENDEZ-VOUS



Finalement la prise de rendez-vous pour se rendre en magasin ne sera pas obligatoire, mais elle le sera en revanche pour se rendre chez son coiffeur ou son institut de beauté.




CLICK AND COLLECT



Cette solution apparait aujourd'hui comme une des solutions, une des pistes à explorer pour gérer les fêtes, maintenir votre activité pendant le confinement, mais aussi, pour développer durablement votre activité.
Elle sera, sans nul doute, le moyen de diminuer l'inertie au moment de la reprise, ce qui est en soi un véritable objectif.



Pourquoi choisir le Click and Collect ?


Parce que cela permet de vendre en ligne et en dehors de vos horaires ou journées d'ouvertures (ce qui est un service complémentaire à votre offre actuelle) mais aussi parce que vous gardez le contact avec vos clients puisqu'ils viennent récupérer leur commande (sans faire la queue puisqu'ils ont déjà réglé - deuxième service).
Enfin, c'est évolutif ; par manque de temps ou par facilité, vos clients pourront vous demander à être livrer, et vous serez prêts!



Oui mais voilà, ce n'est pas une solution magique.


Pourquoi ?


> D'abord,il faut développer cette "boutique en ligne" et y intégrer notamment vos articles ou services et cela peut prendre du temps.


> Ensuite, parce qu'il va falloir orienter vos clients vers cette e-boutique, eux qui prenaient tellement de plaisir à venir vous rencontrer pour pouvoir bénéficier de vos meilleurs conseils


>Enfin, il s'agit d'un investissement. Cette solution a un coût. Plus qu'une vitrine, c'est un véritable magasin en ligne vous permettant de vendre à un public plus large que celui qui arrive jusqu'à vous aujourd'hui.



Pourquoi investir dans cette solution dans ce contexte ?


3 Raisons à cela :


> Votre boutique, votre entreprise est fermée aujourd'hui.
Vous avez donc du temps à consacrer à ce projet ; Vous pourriez donc être accélérateur du projet.


> Vos clients sont frustrés aujourd'hui et n'ont pas encore pris d'autres habitudes. Nous allons donc pouvoir dès aujourd'hui communiquer après d'eux sur la solution et les tenir en haleine.


> Enfin, des dispositifs d'aides existent autour de la transition numérique dans le cadre du PASS Occitanie notamment, et ça, c'est plutôt une bonne nouvelle pour vous !



Vous avez encore des doutes ?


Vous aimeriez être renseigné sur vos possibilités vos droits,
vous souhaitez être conseillé sur vos équipements actuels
Ou vous voulez être guidé dans cette transformation ?


a.f.e vous guide et met à votre disposition un interlocuteur dédié en la personne de Abelle Dupoux


abelle.dupoux@experts-afe.fr


06 23 13 04 40




"Et si le plus grand risque était de n'en prendre aucun"




Mails frauduleux, les bons réflexes




La période que nous traversons est une occasion en or pour les pirates en tout genre d’attaquer nos systèmes informatiques personnelles et professionnelles. On vous explique en quelques points les bonne pratiques qui vous permettront d’y faire face





En premier lieu, il faut comprendre comment cela fonctionne.


Un schema vous l'explique ici




Quels reflexes à adopter ?



> Supprimer le mail si le doute est fort (perdre un mail est préférable à perdre tout ce que contient mon pc ou l’ensemble de mon parc)



> Ne rien ouvrir (pièce jointe ou lien) et contacter la personne qui a envoyé le mail pour s’assurer qu’elle a bien envoyé ce message



Ces virus rendent l’ensemble de vos données inutilisables (cryptées) et vous demande une rançon.



Il ne faut surtout pas payer cette rançon !



Assurez-vous donc d’avoir une solution de sauvegarde adaptée (vous rapprocher de vos partenaires informatique en cas de doute) et prenez bien soin de faire des sauvegardes régulières de vos données :



> Supports externes : disque dur usb, clef usb, etc… en veillant bien à les débrancher une fois les copies effectuées



> Solutions Cloud : onedrive, google drive, etc…



Pour connaitre en détails toutes les recommandations , cliquez ici



L’équipe Informatique d’a.f.e se tient à votre disposition pour vous accompagner sur ces sujets. Demandez conseils à votre collaborateur ou collaboratrice qui vous mettra en contact avez nous.



Les équipes a.f.e, s’adapter aujourd’hui, mobilisés pour demain.



Mesures au 30/10/2020 - Annonces gouvernementales




Fonds de solidarité, tour complet des annonces gouvernementales au 30 Octobre 2020.
Ces annonces impliquent des précisions et des décrets d’applications qui seront donnés dans les prochains jours.


Fonds de solidarité



Toutes les entreprises fermées administrativement sur tout le territoire, de mois de 50 salariés, bénéficieront d’une aide mensuelle allant jusqu’à 10 000 € (aide maximum conditionnée à la perte du Chiffre d'affaires)



Les entreprises de moins de 50 salariés des secteurs du tourisme, de l’hôtellerie-restauration, de l’événementiel, de la culture, du sport, et des secteurs liés qui ne seront pas fermées administrativement mais subissant une perte de chiffre d’affaires de plus de 50%, bénéficieront également d’une indemnisation mensuelle pouvant aller jusqu’à 10 000 €.



Toutes les autres entreprises de moins de 50 salariés subissant une perte de chiffre d’affaires de plus de 50% bénéficieront d’une indemnisation pouvant aller jusqu’à 1500 € par mois.



Exonérations et reports de cotisations sociales



Toutes les entreprises de moins de 50 salariés fermées administrativement bénéficieront d’une exonération totale de leurs cotisations sociales.



Toutes les PME de tourisme, de l’événementiel, de la culture et du sport et des secteurs liés qui restent ouverts mais qui auraient perdu 50% de leur chiffre d’affaires auront le droit aux mêmes exonérations de cotisations sociales, patronales et salariales.



Pour tous les travailleurs indépendants, les prélèvements seront automatiquement suspendus. Ils n’auront aucune démarche à faire. Les travailleurs indépendants fermés administrativement bénéficieront d’exonérations totales de leurs charges sociales.



Prise en charge des loyers



Un crédit d’impôt pour inciter les bailleurs à annuler une partie de leurs loyers sera introduit dans le Projet de Loi de finance 2021



Ce crédit d’impôt bénéficiera aux entreprises de moins de 250 salariés fermés administrativement ou appartenant au secteur Cafés-Hôtels-Restaurant



Tout bailleur qui, sur les trois mois d’Octobre, Novembre et Décembre 2020, accepte de renoncer à au moins un mois de loyer, pourra bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% du montant des loyers abandonnés. Par exemple, pour un loyer mensuel de 5 000 € d’un restaurateur, soit 15 000 € sur trois mois, si le bailleur renonce à au moins 5 000 €, c’est à dire un mois de loyer, il bénéficiera de d’un crédit d’impôt de 1500 €.



Prêts directs de l’état



L’état pourra accorder des prêts directs si certaines entreprises ne trouvent aucune solution de financement;



Ces prêts pourront atteindre jusqu’à 10 000 € pour les entreprises de moins de 10 salariés, 50 000 € pour les entreprises de 1à à 49 salariés.



Pour les entreprises de plus de 50 salariés, l’Etat pourra accorder des avances remboursables plafonnées à 3 mois de chiffre d’affaires.



Prêts garantis de l’état



Les entreprises peuvent désormais contracter un prêt jusqu’au 30/06/2021 au lieu du 31/12/2020.



L’amortissement du prêt pourra être étalé entre une et cinq années supplémentaires avec des taux pour les PME compris entre 1 et 2,5%



Toutes les entreprises qui le souhaitent pourront demander un nouveau différé de remboursement d’un an, soit deux années au total de différé.





Notre collaboration pendant le confinement



Cher/Chère Client(e)



Conformément aux nouvelles mesures mises en place par le gouvernement, les agences a.f.e s'adaptent aux évolutions du dispositif sanitaire tout en vous assurant une continuité de service optimale.



Voici les quelques mesures à retenir, elles sont applicables à partir de ce lundi 02 Novembre et jusqu’au 01 décembre:



> Compte tenu de la situation, certaines de nos équipes auront recours au télétravail. Nous vous demandons de bien vouloir privilégier une communication par mail avec vos collaborateurs ou collaboratrices jusqu’au 01 décembre.



> Les cabinets resteront majoritairement ouverts dans le seul objectif d'assurer une bonne transmission des documents. Des bannettes de dépôt seront prévues à cet effet à l'accueil de vos cabinets ou devant l'entrée si le cabinets est fermés.



> Les rendez-vous “physiques” en cabinet ou chez nos clients sont proscrits durant toute cette période. Les échanges doivent pouvoir s’effectuer par voie téléphonique ou numérique (visio).



> Les éventuels actes à signer le seront par voie électronique.



Les annonces et mesures vont se succéder dans les jours prochains (amendements sur le fonds de solidarité, dispositifs de chômage partiel ainsi que d’éventuelles exonérations de charges...)



Vous pouvez compter sur le groupe a.f.e pour vous transmettre par mail, par le biais de nos réseaux sociaux et sur notre site internet toutes les informations utiles, importantes mais surtout vérifiées que nos équipes techniques ne manqueront pas de vous détailler.



Hier, aujourd'hui ou demain, il faut s’adapter sans se résigner, comptez sur nous pour vous accompagner.



Les équipes a.f.e





Couvre-feu et soutien à l'économie : Dernières mesures



Les mesures certaines et annoncées :




Le fonds de solidarité est renforcé. Toutes les entreprises de moins de 50 salariés installées dans les zones de couvre-feu et qui ont subi une baisse de plus de 50% de leur chiffre d’affaires pourront bénéficier d’une aide allant jusqu’à 1500 euros par mois pendant la durée du couvre-feu.


Ensuite, les entreprises de moins de 50 salariés de l’hôtellerie-restauration et des autres secteurs les plus impactés (culture, événementiel, sport) seront éligibles à l’aide du fonds de solidarité allant jusqu’à 10 000 euros par mois en cas de perte de chiffre d’affaires d’au moins 50% et non plus sous condition de perte de 70% du chiffre comme c’était le cas jusqu’à présent.


Les exonérations de charges sont étendues. Les entreprises dont l’activité est affectée par le covid et les restrictions pourront bénéficier d’exonérations de charges sociales. Les entreprises fermées administrativement bénéficieront d’une exonération totale de leurs cotisations sociales patronales et salariales jusqu’à la fin du couvre-feu.


Et celles de l’hôtellerie-restauration qui restent ouvertes dans les zones de couvre-feu seront exonérées de cotisations sociales patronale, si leurs ventes sont divisés par deux ou plus.


Le guichet des prêts garantis par l’état à 90% est en outre prolongé. Les entreprises pourront y recourir jusqu’au 30 Juin 2021 alors qu’il était prévu qu’il s’arrête fin 2020.


Taxe foncière : 3 mois de délai supplémentaire pour les entreprises en proie à la crise. Pour cela, il suffit de formuler leur demande auprès du centre des finances publiques (coordonnées indiquées sur l’avis d’imposition).





Le mesures “à l’étude”:



> Le ministère de l’économie a demandé à la Fédération bancaire française d’examiner un report d’un an du remboursement des prêts pour les entreprises en difficulté.



> La prise en charges des congés payés, notamment dans les secteurs “Hôtellerie, cafés, restaurants” va aussi être examiné avec le ministère du travail.



Une chose est certaine, l'intention n'est pas la loi, nous suivrons pour vous l’évolution de ces annonces dans les prochaines semaines.









Charges URSSAF des Travailleurs non salariés



Travailleurs non salariés, si votre rémunération 2020 équivaut à votre rémunération 2019, pensez à vos charges URSSAF dont le calcul a été revu suite à la crise Covid. "Payer maintenant ou payer plus tard ?", on vous explique la problématique en vidéo en moins de deux minutes. Préparer l'après en anticipant les échéances, c'est ça être partenaire de votre gestion au quotidien.



#CommunautéExperts












Le volet 1 du fonds de solidarité prolongé au 30 juin



Le volet 1 du fonds de solidarité (aide de 1500€) perdure pour le mois de Juin pour les entreprises les plus en difficultés.



Outre les conditions d'éligibilité qui prévalaient jusqu’ici pour les aides de Mars, avril et Mai, voici les critères pour Juin :



> Vous avez fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public intervenue entre le 1er juin 2020 et le 30 juin 2020 ;


> Vous avez subi une perte de chiffre d'affaires d'au moins 50 % durant la période comprise entre le 1er juin 2020 et le 30 juin 2020 :



-par rapport à la même période de l'année précédente



-ou, si vous le souhaitez, par rapport au chiffre d'affaires mensuel moyen de l'année 2019 ;



-ou, pour les entreprises créées entre le 1er juin 2019 et le 31 janvier 2020, par rapport au chiffre d'affaires mensuel moyen sur la période comprise entre la date de création de l'entreprise et le 29 février 2020 ;



-ou, pour les entreprises créées entre le 1er février 2020 et le 29 février 2020, par rapport au chiffre d'affaires réalisé en février 2020 et ramené sur un mois ;



-ou, pour les entreprises créées après le 1er mars 2020, par rapport au chiffre d'affaires réalisé jusqu'au 15 mars et ramené sur un mois ;




Date limite : 31 Août 2020


Pour rappel: date limite des aides volet 1 pour les mois de Mars/Avril et Mai -> 31 Juillet 2020



"L'après se prépare maintenant" avec les équipes a.f.e




Fonds de solidarité région volet 2




Le Volet 2 (région) est renforcé pour les secteurs de l'hôtellerie, restauration, café, tourisme, sport, culture, et activités amont ou aval de ces secteurs. Objectifs et marche à suivre..On fait pour le point pour vous:





Objectifs de l'aide :



C'est un dispositif « anti-faillite » pour les entreprises qui seraient encore en risque de défaillance en raison principalement de leurs frais fixes. Montant : entre 2 000 et 10 000 euros





Etape 1 : êtes-vous concernés ?


Cible annexe 1: (hôteliers/ restaurateurs/ débits de boissons...) - liste détaillée en page 5 de ce pdf si perte de CA > 50% sur le mois de mars et sur le mois d'avril


Cible annexe 2: (pêche, viticole, commerce de gros de textile, commerce de gros fruits et légumes..) -liste détaillée en page 8 de ce pdf si perte de CA > 80% entre le 15/03 et le 15/05





Les critères en bref:


> Vous devez avoir bénéficié du premier volet (fonds de solidarité)


> le solde entre, d’une part, vos actifs disponibles et, d’autre part, vos dettes exigibles dans les trente jours et le montant de vos charges fixes, y compris vos loyers commerciaux ou professionnels, dues au titre des mois de mars, avril et mai 2020 est négatif (=découvert bancaire théorique);






Etape 2 : Comment m'y prendre?



> Vous pouvez traiter votre demande sur le site hubentreprendre



A partir du siret, la plateforme reconnait les informations déjà récoltées dans le cadre du volet 1, (rib, informations générales..) , puis vous seront demandés :



- Votre solde courant : solde bancaire à la date de la demande



- Votre prévisionnel de recettes HT à J+30 jours



- Votre prévisionnel de dépenses HT à J+30 jours



- Une description brève de votre situation



Date limite du dépôt de votre demande : avant le 15 Août





Si vous souhaitez que nous prenions en charge cette opération pour vous, n'hésitez pas à contacter votre collaborateur.





"L'après se prépare maintenant" avec les équipes a.f.e"




46 résultats